Jésus, notre expiation – 14 février 2014

Lecture biblique

Lév 15-16 , Matt 27.1-26

Verset clé

« Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l’Eternel, afin qu’il serve à faire l’expiation et qu’il soit lâché dans le désert pour Azazel » (Lév 16.10).

Méditation

Qu’est-ce que l’expiation? Ce mot porte le sens de quelque chose qui réconcilie deux êtres entre lesquels il y a une rupture de relation. Lév. 16 parle du bouc sur lequel le sort est tombé qui était ensuite chassé dans le desert. Il était le porteur du péché du peuple. Jean-Baptiste plus tard a compris que son cousin, Jésus de Nazareth, était comme ce bouc émissaire, sauf il l’appelle l’agneau qui ôte le péché du monde (Jean 1.29). Nous croyons en tant que disciples de Christ qu’il n’est plus nécessaire pour nous de porter le fardeau de notre péché! En Jésus, nous recevons un plein pardon grâce à la mort expiatoire de Jésus sur la croix. Quelle grâce de Dieu!

Prière

«  Mon Dieu mon Père, merci du fait que Jésus comme le bouc émissaire a porté mes péchés. Aide-moi comme réponse à mener une vie de victoire sur le péché, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus, AMEN. »

Chute et rétablissement – 13 février 2014

Lecture biblique

Lév 14 , Matt 26.51-75

Verset clé

« Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite: Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement » (Matt 26.75).

Méditation

Les disciples avaient déjà abandoné Jésus au moment de sa prise par les soldats dan le jardin de Gethsémane (Matt 26.56). Ensuite, Pierre a renié Jésus à trois reprises face aux questions des uns et des autres dans la cour. On pourrait imaginer le grand désappointement du Seigneur d’être abadonné même par ses plus proches disciples. Heureusement, nous savons que Pierre était plus tôt rétabli par Jésus, après la résurrection — voyez Jean 21.15-19. Des fois nous aussi, nous avons renié Jésus d’une manière ou d’une autre par nos actions. A l’image de Pierre qui a pleuré amèrement, avons-nous aussi éprouvé une grande tristesse? La bonne nouvelle est que Jésus est prêt à nous pardonner et à nous rétablir.

Prière

« Dieu, ton Fils, Jésus, nous a enseigné de prier pour le pardon de nos péchés. J’accepte ce plein pardon et en même temps te demande de me remplir de nouveau par ta présence, afin que la prochaine fois je pourrai surmonter les obstacles sans retomber dans mes anciennes habitudes. Merci pour ta grâce, la grâce de me pardonner et la grâce qui me donnera ta force, car je prie au nom de Jésus, AMEN. »

Purifié par Jésus – 12 février 2014

Lecture biblique

Lév 13 , Matt 26.26-50

Verset clé

« Le lépreux, atteint de la plaie, portera ses vêtements déchirés, et aura la tête nue; il se couvrira la barbe, et criera: Impur! Impur! Aussi longtemps qu’il aura la plaie, il sera impur: il est impur. Il habitera seul; sa demeure sera hors du camp » (Lév 13.45-46).

Méditation

La lèpre était une affliction affreuse. Selon les instructions de Lév. 13, les personnes qui en souffraient devaient être exclues du camp. Avant tout, il fallait ne jamais toucher un lépreux! Cependant, Jésus non pas seulement les a touchés; il les a guéris (Matt 8.1-5). Par respect de Lév. 13, il a demandé à un homme qu’il avait guéri d’aller voir les prêtres. Nous voyons donc plusieurs aspects de la guérison que le Seigneur nous offre. Comme la lèpre, le péché a la tendance de tout doucement affecter tout notre être, nous rendant malade spirituellement. Le péché mine également nos relations, nous éloignons des autres. Mais au moment où nous sommes pardonnés, nous sommes aussi purifies! (1 Jean 1.9). Le lépreux qui était guéri pouvait être ré-intégrés dans la communauté. De la même façon, la purification morale que nous expérimentons grâce à l’intervention de Jésus nous fait aussi rapprocher des autres. Avant, on devait dire: Impur! Impur! Désormais, dans le Seigneur Jésus, nous sommes purs, guéris sur le plan spirituel et social. Que Dieu soit loué!

Prière

« Dieu, c’est merveilleux ce que tu a fait dans ma vie! Cette purification de mon coeur est un grand miracle. Aide-moi à vivre comme un témoin de ton amour, car je prie au nom du Seigneur Jésus, AMEN. »

Un sacrifice de grand prix – 11 février

Lecture biblique

Lév 11-12 , Matt 26.1-25

Verset clé

« Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait » (Matt 26.13 ).

Méditation

Le récit de Matt 26.6-13 ne mentionne pas le nom de la femme qui a oint la tête de Jésus. Cependant, Jean 12.1-8 explique que c’est Marie, la soeur de Marthe et de Lazare. Elle s’est approché du Seigneur; ensuite, elle a répandu un parfum de grand prix sur lui pendant qu’il était à table. Combien de jours devait-elle faire son commerce au marché en vue de ramasser les fonds nécessaire pour acheter ce parfum? La Bible ne précise pas, mais nous pouvons être sûr que c’était un grand sacrifice pour elle. Voici l’image de notre consécration à Dieu. Le versement de ce parfum symbolise notre abandon total à la volonté de Dieu. Le disciple de Jésus n’appartient plus à soi-même; on appartient à Dieu, tout ce que nous sommes. Quel abandon, et quelle joie!

Prière

« Père céleste, appartenir à toi, ça vaut la peine. De nouveau, je me présente à part entière pour le plan que tu m’a réservé. En retour, j’accepte la paix que tu m’accordes. Prend ma vie, au nom de Jésus. AMEN  ».

Un feu étrange – 10 février

Lecture biblique

Lév 8-10 , Matt 25.31-46

Verset clé

« Les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun un brasier, y mirent du feu, et posèrent du parfum dessus; ils apportèrent devant l’Eternel du feu étranger, ce qu’il ne leur avait point ordonné » (Lév 10.1 ).

Méditation

Lévitique 10 commence par une histoire assez difficile. Deux des fils d’Aaron, à savoir Nadab et Abihu, avaient offer un « feu étrange » (non-autorisé) devant le Seigneur. Verset 2 explique: « Alors le feu sortit de devant l’Eternel, et les consuma: ils moururent devant l’Eternel. » Certains croient que peut-être ils étaient ivres – voyez Lév. 10.8-9, où désormais il était interdit aux prêtres de boire du vin ou de la bière. Dans tous les cas, une chose est certaine: Leur comportement de traiter un Dieu saint à la légère était sérieux, et Dieu a réagi pour garder sa réputation devant le peuple. Parfois, est-ce que nous traitons Dieu de la même manière, comme s’il n’est qu’un grand-père farfelu ou excentrique? Rapellons les paroles du prophète: « L’Eternel est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui! » (Hab 2.10). Dieu est digne de notre respect.

Prière

« Notre Dieu, nous nous approchons de toi avec un grrand amour et un véritable respect. Pardonne-nous nos offenses y compris les moments où nous n’avons pas respecté ta pleine majesté. Par ton Saint-Esprit, fais de nous ton Temple afin que ce monde voie ta gloire, au nom de Jésus nous prions, AMEN ».

Le tout pour Jésus! – 9 février

Lecture biblique

Lev 6-7 , Matt 25.1-30

Verset clé

« Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a » (Matt 25.29).

Méditation

La parabole des talents racontée par Jésus nous instruit à plusieurs niveaux. Cependant, la plus grande leçon, c’est d’employer tout ce que nous avons reçu pour la gloire de Dieu. Certains ont reçu de l’argent. Pour le chrétien, ce n’est pas une possession en tant que telle mais une somme confiée pour un temps, à l’image du maître qui revient pour demander un compte rendu de ses serviteurs. Cependant, l’idée de « talents » dépasse la notion de l’argent. Il s’agit également de nos dons naturels et notre temps. Etes-vous musicien? Jouez une musique qui glorifie Dieu. Savez-vous dessiner? Faites-le pour la seule gloire du Seigneur. Certains savent construire, ayant un don de fabriquant. C’est aussi quelque-chose à utiliser en vue de la gloire du royaume de Dieu et non pas pour se glorifier. Même si nous avons peu de dons spectaculaires, nous avons tous 24 heures dans la journée. Employons-les de manière à ce que si le Seigneur revient, nous serons fiers de lui dire comment nous nous sommes occupés dans son absence.

Prière

Le chant dit que je dois louer Dieu avec mes mains, et s’il me manque les mains, je dois le louer avec mes pieds. Même s’il me manque les pieds, je peux le louer avec mon âme. Dans la prière, consacrez-vous de nouveau au Seigneur, pour qu’Il puisse t’employer davantage dans son service, quelque soit la forme que ce service prendra.

Le péché du peuple fait par ignorance – 8 février

Lecture biblique

Lev 4-5 , Matt 24.29-51

Verset clé

« Si c’est toute l’assemblée d’Israël qui a péché involontairement et sans s’en apercevoir, en faisant contre l’un des commandements de l’Eternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, 14 et que le péché qu’on a commis vienne à être découvert, l’assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d’expiation, et on l’amènera devant la tente d’assignation » (Lév 4.13).

Méditation

Est-ce possible de péché sans le savoir? C’est une question importante, et Lévitique répond: OUI. Notre responsabilité commence à partir du moment où nous sommes conscients de notre offense. Par exemple, une communauté pourrait être habituée à abâttre les abres pour en faire le charbon, sans planter encore des arbres à leur place. Entre temps, les anciens du village se rendent compte que la secheresse chaque année s’empire; la pluie ne tombe pas comme avant. Après les explications des hommes et femmes de science, on comprend que c’est l’activité humaine qui change le climat. Si on continue à faire ce que l’on faisait dans le passé malgré cette nouvelle information, ce serait un péché contre la nature et – par extension – contre les générations à venir, qui n’auraient plus d’arbres. Dans la théologie wesleyenne, nous disons que nous sommes reponsable de la lumière que nous avons (1 Jean 1.5-7).

Prière

« Dieu, merci du fait que tu ne veut jamais que nous restions dans l’ignorance. Aide-nous à marcher selon la lumière que tu nous donnes sur tous les plans de la vie, car nous avons prié au nom de Jésus, AMEN ».