De génération en génération ta fidélité subsiste – 19 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 46-48, Matt 13.1-30

Verset clé

 Jacob dit à Joseph: Le Dieu Tout-Puissant m’est apparu à Luz, dans le pays de Canaan, et il m’a béni. Il m’a dit: Je te rendrai fécond, je te multiplierai, et je ferai de toi une multitude de peuples; je donnerai ce pays à ta postérité après toi, pour qu’elle le possède à toujours” (Gen 48.4-5).

Méditation

Mon père a 84 ans. Il est le patriarche d’une famille assez large, y compris 6 fils, 17 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. Je pense à lui quand je lis le récit de Gen 48. Isräel (Jac0b) était vieux; il avait 147 ans et il voulait dire ses au revoirs à sa famille. Joseph est venu avec ses deux fils, Ephraïm et Manassé, pour que ces derniers reçoivent une bénédiction. De quoi est-ce que leur grandpère allait parler? La fidélité de Dieu! Chapitre 48 raconte l’histoire du pèlerinage de Jacob sur la terre et comment malgré les circonstances difficiles, le Dieu d’Abraham et d’Isaac avait été aussi son Dieu. Psaume 119.90a dit: “De génération en génération ta fidélité subsiste…” Et nous? Prenons-nous le temps de ranconter des détails de notre relation avec Dieu en Christ aux enfants et petits-enfants qui nous suivent? L’histoire de la famille est un grand héritage. Léguons-le à ceux  et celles qui nous suivent.

Prière

Remerciez le Seigneur pour votre famille. Si elle n’est pas encore chrétienne, priez pour sa conversion. Par contre, si votre famille connaît le Seigeur, remerciez-le pour votre héritage. Cherchez les occasions de parler à vos enfants (si vous en avez) de comment Dieu avait été fidèle à votre égard dans les temps jadis.

L’unité dans la diversité – 18 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 43-45, Matt 12.24-50

Verset clé

“Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister” (Matt 12.25b).

Méditation

Les Pharisiens ont lancé une accusation contre Jésus. Ils prétendaient que Jésus chassait les démons par le pouvoir de Béelzébul, le prince des démons. C’est la raison pour laquelle le Seigneur a répondu qu’une maison divisée contre elle-même tôt ou tard tombera. Ce principe s’applique également aux relations entres les églises qui portent le nom de Jésus-Christ. Sans doute, nos doctrines ainsi que nos pratiques diffèrent. Cependant, parfois nous oublions qui est l’ennemi de notre âme et qui sont nos alliés. Des fois Satan n’a pas besoin d’attaquer directement les églises chrétiennes. C’est un expert de division qui sait comment faire nous entre-déchirer, à l’image des soldats Madianites qui se sont tués comme réponse aux trois cent trompettes des forces de Gédéon (Juges 7.22). Faisons attention de bien promouvoir l’unité dans l’Église au sens élargi.

Prière

Pensez au nom d’un pasteur ou leader laïc dans une autre église. Priez pour que ces personnes tiennent bien face aux difficultés de la vie et face aux défis spirituels.

Les rêves et le discernement du plan de Dieu – 17 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 41-42, Matt 12.1-23

Verset clé à mémoriser

“Joseph répondit à Pharaon, en disant: Ce n’est pas moi! c’est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon” (Gen 41.16).

Méditation

Parfois on croit que la descente du Saint-Esprit en Actes 2 a éliminé le phénomène des rêves dans la communication de Dieu à son peuple. Cependant, même après le jour de la Pentecôte Paul dans la nuit avait une vision d’un homme de Macédoine qui lui demander de l’aide (Actes 16.9). Par conséquent, l’apôtre et ses compagnons ont  pris la décision d’aller en Macédoine pour prêcher l’Évangile, considérant que c’était la direction de Dieu. Bien avant, dans le livre de Genèse, Dieu avait déjà communiqué aux personnes dans les rêves. Pharaon a vu sept vaches maigres qui ont mangés les sept vaches grasses. Dieu a permis à Joseph d’interpréter ces rêves et – par conséquent – ils se sont préparés pour la famine sévère qui devait se produire. Il est possible même de nos jours que Dieu parle à Son Église et à ses leaders en rêves. Tout comme Paul et ses compagnons ont discerné son rêve ensemble, soyons équilibrés pour chercher ensemble la direction du Saint-Esprit. En plus, quand nous nous trouvons dans des situations où les non-croyants freinent l’avancement de l’oeuvre de Dieu, demandons à Dieu d’accorder des rêves à de telles personnes. Tout comme Dieu a parlé à Pharaon en rêves, l’Éternel pourra faire de même de nos jours.

Prière

Il existe au sein des Églises des loups déguisés qui se disent “prophètes,” qui s’attribuent de gros titres divers. Demandons à Dieu de nous accorder le discernement spirituel, tout comme il a donné à Joseph la capacité de discerner la signification des rêves.

Le danger d’une vie trop sévère – 16 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 39-40, Matt 11

Verset clé à mémoriser

 “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos” (Matt 11.28).

Méditation

Les Pharisiens – avant l’arrivée de Jésus – avaient crée un system de 613 lois, y compris 365 commandements négatifs et 248 commandements positifs. Quel fardeau pour le peuple de Dieu! Il y avait un grand contraste entre Jésus et ces leaders religieux. Notre Seigneur, pour sa part, n’hésitait pas de s’associer avec les “pécheurs” tels que les publicains et les gens de mauvaise vie (11.19). Il savait que ce sont les malades qui ont besoin d’un médécin (Marc 2.17) et non pas les justes. Cependant, il paraît que le système compliqué des lois ait servi à maintenir une distance entre les personnes qui se disaient “saintes” et les autres. Jésus allégeait le fardeau des gens en affirmant seulement les 10 Commandements (Matt 19.16-22) et les deux Grands Commandements, c’est-à-dire aimer Dieu et aimer son prochain (Marc 12.29-31). En plus, il ajouta l’Ordre Suprême de faire parmi les nations des disciples  (Matt 28.19). C’est pour cette raison que Jésus a dit: “Mon joug est doux et mon fardeau léger” (Matt 11:30). Sans cette multitude de lois pharisiens, le chrétien est plus à l’aise pour aller vers les autres qui ont besoin de Jésus. Connaissez-vous ce grand repos que le Seigneur vous offre?

Prière

Demandez à Dieu de vous donner l’occasion aujourd’hui de rire ensemble avec un ami ou un membre de votre famille. Le rire est aussi un don de Dieu.

La mauvaise récolte de la jalousie – 15 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 36-38, Matt 10.21-42

Verset clé à mémoriser

“Ils le vendirent pour vingt sicles d’argent aux Ismaélites, qui l’emmenèrent en Egypte” (Gen 37.28).

Méditation

L’histoire de Joseph est parmi les plus fascinantes de l’Ancien Testament. Chapitre 37 présente le jeune Joseph comme un vantard peu sensible aux mauvais effets que ses paroles auraient sur ses frères. Son père, Israël, favorisait Joseph de plusieures manières, y compris le don d’une tunique de plusieurs couleurs. De leur côté, ses frères étaient cruels, et l’ont vendu aux Ismaélites pour vingt pièes d’argent. Dans cette histoire, nous voyons le piège da la jalousie. Les parents doivent faire attention de ne pas la semer parmi leurs enfants, comme c’est une force qui risque de déchirer les familles. Heureuse la famille qui reconnaît chaque enfant pour ses capacités données par Dieu! Nous ne sommes pas identiques, mais nous avons tous et toutes une valeur devant Dieu.

Prière

Priez aujourd’hui pour vos enfants. (Si vous êtes célibataire, priez pour les enfants de vos frères/soeurs ou vos amis). Remerciez Dieu pour les talents que chacun possède, et voyez comment vous pourrez les encourager de les employer au service de Dieu.

Un esprit de générosité – 14 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 33-35, Matt 10.1-20

Verset clé à mémoriser

“Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement” (Matthieu 10.8b).

Méditation

Dans Matthieu 10, Jésus envoya les douze disciples en mission. Le principe de base quant à leur ministère était très simple: “Vous avez récu gratuitement, donnez gratuitement” (v. 8b). Parfois la vie est très dûre et nous risquons d’oublier que nous survivons grâce à la générosité des autres qui étaient pour nous un canal des bénédictions de Dieu. Surtout pendant les saisons difficiles, il arrive que nous voulons être seulement des réservoirs sans être à notre tour l’instrument du Seigneur pour bénir. L’autre jour, un jeune homme mince et avec un visage triste s’est approché de moi pour mendier. Aux premiers abords, j’étais dûr avec lui, mais le Saint-Esprit m’a corrigé. J’ai donné au garçon un peu de nourriture avec un seul mot: “Dieu vous aime!” Un sourire s’est produit sur son visage, et il m’a remercié. Je ne peux pas répondre à tous les besoins de ce monde, mais au moins je peux faire quelque chose. Gratuitement, j’ai reçu. Gratuitement, je donnerai.

Prière

La disette est plus que le manque de nourriture physique. Il y a des gens qui manquent le pain de la vie, c’est à dire Jésus. Prions aujourd’hui pour les personnes qui n’ont pas encore eu une présentation claire de l’Evangile de Christ.

Transformation de Jacob en Israël – 13 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 31-32, Matt 9.18-38

Verset clé à mémoriser

“Jacob appela ce lieu du nom de Peniel car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée” (Gen 32.30).

Méditation

Quand Dieu nous change, tout change. Voici la leçon de Jacob qui lutte avec un homme jusqu’au lever de l’aurore (9.24). Jusque-là, ce qui avait déterminé le caractère de Jacob était ce nom qui voulait dire “tricheur.” Mais désormais, cet homme mystérieux disait que son nom ne serait plus “tricheur” mais Israël, ce qui veut dire quelqu’un qui a lutté avec Dieu mais qui a été vainqueur (v. 28). Israël a même appelé le nom de cet endroit de lutte Peniel, ce qui veut dire le visage de Dieu. Ayant vu ce visage, Israël a même dit que “mon âme a été sauvée” (v. 30). Et nous? Quand nous voyons le visage de Dieu en Jésus-Christ, qu’en est le résultat? Continuons à regarder ce Jésus tous les jours, afin que Dieu continue de nous transformer sur tous les plans.

Prière

Priez pour votre exemple au sein de la communauté de foi, afin que vous soyez pour tout le monde un véritable Israël et non pas un Jacob.