Le péché du peuple fait par ignorance – 8 février

Lecture biblique

Lev 4-5 , Matt 24.29-51

Verset clé

« Si c’est toute l’assemblée d’Israël qui a péché involontairement et sans s’en apercevoir, en faisant contre l’un des commandements de l’Eternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, 14 et que le péché qu’on a commis vienne à être découvert, l’assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d’expiation, et on l’amènera devant la tente d’assignation » (Lév 4.13).

Méditation

Est-ce possible de péché sans le savoir? C’est une question importante, et Lévitique répond: OUI. Notre responsabilité commence à partir du moment où nous sommes conscients de notre offense. Par exemple, une communauté pourrait être habituée à abâttre les abres pour en faire le charbon, sans planter encore des arbres à leur place. Entre temps, les anciens du village se rendent compte que la secheresse chaque année s’empire; la pluie ne tombe pas comme avant. Après les explications des hommes et femmes de science, on comprend que c’est l’activité humaine qui change le climat. Si on continue à faire ce que l’on faisait dans le passé malgré cette nouvelle information, ce serait un péché contre la nature et – par extension – contre les générations à venir, qui n’auraient plus d’arbres. Dans la théologie wesleyenne, nous disons que nous sommes reponsable de la lumière que nous avons (1 Jean 1.5-7).

Prière

« Dieu, merci du fait que tu ne veut jamais que nous restions dans l’ignorance. Aide-nous à marcher selon la lumière que tu nous donnes sur tous les plans de la vie, car nous avons prié au nom de Jésus, AMEN ».

Prêt pour le retour du Seigneur – 7 février 2014

Lecture biblique

Lev 1-3 , Matt 24.1-28

Verset clé

« Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matt 24.27).

Méditation

La tendance à toujours tout remettre au lendemain est une mauvaise habitude. Et parmi les choses plus importantes à faire, décider ma propre réponse au message de Jésus est au premier rang. Ma mère avait un jeune parent qui chaque fois disait qu’il accepterait Jésus peu avant de mourir. Il travaillait dans une usine et – un jour – la machine s’est explosée et a tué cet homme sans qu’il n’ait l’occasion de se réconcilier avec Dieu. Dans Matt 24.27, Jésus dit que son retour sera brusque, à la vitesse de l’éclair. Tous les jours, soyons en relation intime avec notre Seigneur. A ce moment-là, son retour sera pour nous quelque chose de joyeux et merveilleux et non pas un événement qui fait peur.

Prière

« Seigneur, je suis prêt pour ton retour, mais bien d’autres autour de moi ne le sont pas. Fais de moi un exemple de ton amour, afin que tout le monde voie en moi le visage du Christ, dans son nom je prie, AMEN » (Matt 24.27).

Diversité et unité – 6 février 2014

Lecture biblique

Exode 39-40 , Matt 23.23-39

Verset clé

« On fit l’éphod d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors » (Exode 39.2).

Méditation

Les vêtements d’Aaron et des autres prêtres étaient merveilleux, faits à partir des éléments multicolores. Ceci symbolise le fait que Dieu n’appelle pas au saint ministère les gens qui se ressemblent à 100%. Nous voyageons sur des sentiers différents avant de rencontrer le Seigneur et avant de répondre à son appel. Certains ont grandi dans l’Eglise et par conséquent ont une certaine vision. D’autres sont venus à Christ tard dans la vie, et la transformation morale a été rapide. Les divers chemins que nous prenons produisent une multiplicité de perseptifs (les couleurs variées de l’éphod) mais unis dans le Seigneur, c’est-à-dire tissés ensemble pour en faire un seul éphod. Ce n’est pas une mauvaise chose. Par contre, c’est une richesse qui donne une porte d’entrée aux gens divers qui viennent à l’Eglise. Célébrons notre unité en Jésus, mais en même temps, célébrons notre diversité, l’or, le bleu, le pourpre, et le cramoisi. Dieu a besoin de tout le monde.

Prière

Priez aujourd’hui pour les pasteurs que vous connaissez. Remerciez le Seigneur du fait qu’ils ne sont pas tous ou toutes les mêmes,  car Dieu a donné à l’Eglise une diversité parmi les pasteurs ainsi que parmi le peuple de Dieu en général.

La grâce de servir – 5 février 2014

Lecture biblique

Exode 36-38 , Matt 23.1-22

Versets clés

« Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé » (Matt 23.11-12).

Méditation

La logique du royaume de Dieu n’est guère la même que ce monde. Notre tendance en tant qu’être humain est de rechercher les positions d’honneur, de nous faire remarquer par les autres. Mais dans Jean 13, Jésus a lavé les pieds à ses disciples. Il a donné un exemple pour tous les temps. Pour monter, nous devons descendre. Les grands leaders de notre ère – la Mère Teresa, Nelson Mandela, ou Mohandas Gandhi – avaient tous cette qualité de servir les autres. C’est en servant que le futur leader pourrait s’identifier avec la situation difficile de la plupart des gens qui vivent sur cette planète. Servir, c’est l’image de l’incarnation de Christ, qui a laissé ses privilèges pour venir vivre parmi nous. Quelle honneur pour nous à notre tour de servir les autres!

Prière

« Dieu, merci de la force que tu m’a donnée aujourd’hui. Je tiens à te servir en servant les autres afin que les gens soient attirer à Christ. Sois avec moi dans cette entreprise importante, au nom de Jésus je prie, AMEN ».

Le caractère admirable de Dieu – 4 février 2014

Lecture biblique

Exode 34-35 , Matt 22.23-46

Verset clé

« Et l’Eternel passa devant lui, et s’écria: L’Eternel, l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité…» (Exode 36.6).

Méditation

Une bonne exercice à faire après la lecture d’un passage biblique est de remplir le blanc de cette phrase:  « Dieu est ______ .» Exode 36.6-7 est riche en description quant au caractère de notre Dieu. Grâce à ces deux versets, nous apprenons plusieurs choses concernant Dieu. Bref, nous découvrons que Dieu n’est pas comme les autres soi-disant dieux. Il a un caractère qui est admirable, d’où le désire qui se lève en nous de l’adorer. Dieu est digne de toutes louanges! A part les chants que nous chantons et la danse le dimanche matin – aussi importantes que ces choses sont – beaucoup plus importante est notre manière de vivre – une vie d’amour de Dieu est notre prochain – ce qui est la meilleure louange de tout. Connaissez-vous ce Dieu compatissant et fidèle?

Prière

« Mon Dieu mon Père, tu es digne de toutes louanges! Merci de tout ce que tu es. Crée en moi le même caractère admirable, par la présence du Saint-Esprit en moi. Fais de moi un ambassadeur de l’amour de Jésus. Car c’est en son nom que je prie, AMEN.  »

A propos de César et Dieu – 3 février 2014

Lecture biblique

Exode 31-33 , Matt 22:1-22

Versets clé

« Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Matt 22.21).

Méditation

Depuis les premiers temps, certains ont cru que les chrétiens – à cause de leur allégeance au roi Jésus – ne pouvaient pas être de bons citoyens dans un pays quelconque. Cependant, Jésus a prouvé le contraire. Il était soumis aux autorités et lui-même a payé ses impôts (Matt 17.24-27). Pour cette raison, il n’est pas suprennant de voir sa réponse dans Matt 22.21 concernant César vis à vis Dieu. A la fois disciples de Christ et citoyens, nous avons certains devoirs envers les autorités du pays, et nous les respectons. Nous rendons donc à César ce qui est à César – voyez aussi Romains 13.1-4.  Mais nous sommes avant tout des croyants. C’est la raison pour laquelle une chose que nous ne pourrons jamais rendre à César, c’est l’adoration qui n’appartient qu’à Dieu! A ce moment-là, nous prenons Shadrac, Méschac et Abed-nego comme notre exemple au moment où qui ont refusé de se prosterner devant la statue de Nebucadnetsar. Soyons clairs qu’il n’y a que Dieu qui mérite notre loyauté ultime.

Prière

« Note Dieu, notre Père, je prie aujourd’hui pour la paix dans mon pays. Guide les autorités à bien faire leur travail en toute intégrité. Aide-moi en tant que chrétien à mener une vie exemplaire devant tout le monde, afin que par ma conduite dans cette société temporelle, je me prépare pour le royaume de Dieu sans fin. Au nom de Jésus je prie, AMEN  ».

Un parfum qui plaît à Dieu – 2 février 2014

Lecture biblique

Exode 29-30 , Matt 21:23-46

Versets clé

« Vous ne ferez point pour vous de parfum semblable, dans les mêmes proportions; vous le regarderez comme saint, et réservé pour l’Eternel » (Exode 30.37).

Méditation

Dans la Bible, le mot « saint» porte deux sens, à savoir être pûr ou être mis à part. Dans Exode 29-30, c’est le deuxième sens qui domine. Aaron et ses fils étaient saints, c’est-à-dire consacrés en tant que sacrificateurs devant Dieu. De la même manière, Dieu a donné des instructions à Moïse comment produire un parfum qui serait employé uniquement dans la tente d’assignation, où Dieu rencontrait son peuple: « Ce sera pour vous une chose très sainte » (v. 36). Il était même interdit de faire cette même formule de parfum pour les autres endroits ou la vie de tous les jours. Dans le Nouveau Testament, l’Apôtre Paul prend cette même idée, mais il l’applique aux chrétiens: « Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l’odeur de sa connaissance! » (2 Corinthiens 2.14). Soyons donc par nos actions et l’amour que nous démontrons aux autres un saint parfum.

Prière

« Dieu, pardonne-moi les moments où par mes mauvaises attitudes ou actions, j’ai été une mauvaise odeur. Agis puissament dans ma vie, par ton Saint-Esprit, afin que je sois une arôme qui plaît et qui attire les gens à Jésus-Christ. C’est dans son nom que je prie, AMEN. »