Quel Dieu puissant nous servons! – 26 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 14-15 , Matt 17

Versets clé

« L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Il est mon Dieu: je le célébrerai;
Il est le Dieu de mon père: je l’exalterai » (Exode 15.2).

Méditation

Le plus grand miracle de l’Ancien Testament est le passage des Israëlites par la Mer Rouge. Tous les chariots de Pharaon avec leurs capitaines ont été noyés devant les yeux du peuple. Par cet acte, Dieu a prouvé son amour et sa bonté envers son peuple qui souffrait sous l’esclavage. En plus, Dieu a démontré qu’il était un Dieu non pas comme les autres soi-disant dieux, un Dieu Tout-Puissant capable de protéger son peuple. Moïse dirigeat les gens dans un chant: « Je chanterai à l’Eternel, car il a fait éclater sa gloire; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier » (v. 1). Avez-vous peur? Ressentez-vous les problèmes de la vie qui – comme l’armée de Pharaon – vous chassent afin de vous faire encore esclave de l’inquiétude? Confiez-vous en l’Eternel qui est puissant pour vous protéger et pour vous épargner des vraix dangers.

Prière

Prenez un morceau de papier pour y écrire le plus grand problème auquel vous faites face aujourd’hui. Dechirez-le en morceau et dites à Dieu: « Seigneur, je reçois la victoire sur ce problème que que tu m’offres dans ton fils, Jésus. AMEN».

Préparons-nous pour la grande rencontre! – 25 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 12-13 , Matt 16

Versets clé

« Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâquede l’Eternel » (Exode 12.11)

Méditation

La Pâque est la célébration juive annuelle de leur délivrance d’esclavage en Egypte. Exode 12 donne les instructions comment préparer ce repas en sacrifiant un agneau. On le mangeait accompagné des pains sans levain et des herbes amères (v. 8). Ce qui est intéressant, c’est que les gens devaient s’habiller d’abord pour le voyage, avant de prendre ce repas dans la hâte (v. 11). Pour le chrétien, on voie des convergences entre la Pâque et l’Eucharistie (la Sainte Cène). Nous croyons que Jésus lui-même est notre sacrifice qui ôte les péchés du monde, l’agneau de Dieu (Jean 1.29). De même, cette célébration nous rappelle que Jésus reviendra, que nous les chrétiens aurons une «sortie » de quelque sorte de notre situation parfois difficile au moment du plein établissment du Royaume de Dieu par notre Roi Jésus. (Pour les chrétiens décédés, la resurrection sera leur sortie du tombeau — voyez 1 Thess 4.13-18). Nous devrons aussi être prêts tout comme les juifs étaient prêts pour la prochaine étape dans leur voyage.

Prière

«Seigneur, je veux être prêt pour ton retour! Aide-moi à vivre tous les jours – moi et mes bien-aimés – bien préparés pour cette grande recontre, au nom de Jésus, AMEN. »

La persévérance dans la prière – 24 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 9-11  , Matt 15.21-39

Versets clé

« Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres » (Matt 15.27).

Méditation

Une femme cananéenne avait une fille qui était tourmentée par un démon. Cette mère s’est approchée de Jésus pour lui demander de venir au secours de la pauvre fille. Les disciples voulaient chasser la mère. Même Jésus semblait ne pas être sensible aux besoins de cette femme, en disant: «Il n’est pas bien de prendre les pains des enfants, et de le jeter aux chiens» (Matt 15.26). Qui aurait osé répondre à Jésus? Mais elle a pris son courage entre les deux mains: « Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres » (v. 27). Cette histoire se termine bien. Verset 28 raconte les paroles de Jésus et la suite: «Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. » Cette mère sert de leçon pour nous de la persévérance dans la prière. Parfois, il nous semble que Dieu nous fait la sourde oreille. Cependant, il veut que nous persistions. Ne soyons pas découragés. Dieu nous aime toujours et Il prendra soin de nous!

Prière

« Notre Dieu, nous savons que tu es là. C’est toi qui nous a demandé de ne pas être fatigués dans la prière. Aide-nous à persister même au moments où nos prières semblent tomber par terre. Viens à notre secours! Au nom de Jésus nous prions, AMEN.»

Le doigt de Dieu et l’Église- 23 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 7-8  , Matt 15.1-20

Versets clé

« Les magiciens employèrent leurs enchantements pour produire les poux; mais ils ne purent pas. Les poux étaient sur les hommes et sur les animaux. Et les magiciens dirent à Pharaon: C’est le doigt de Dieu! » (Exode 8.14-15a).

Méditation

Dieu envoya des plaies qui frappèrent Pharaon et les Egyptiens, afin que ce premier permette les Israëlites de partir.  Ce qui est fascinant, c’est que les magiciens au début étaient capables de reproduire quelques-uns des miracles. Cependant, dans Exode 8.12, Dieu demanda à Moïse de produire les poux. Cette fois-ci, les magiciens n’ont pas pu le faire. Ils ont admis qu’un pouvoir qui les dépassait était en jeu. Aussi ont-ils dit à Pharaon: « C’est le doigt de Dieu! » Dans l’oeuvre de l’Église, il y a des choses impressionantes que nous arrivons à faire de notre propre force. Cependant, est-ce qu’il y des choses que – sil les autres viendraient – ils seraient obligés de dire que « C’est le doigt de Dieu »? Transfomer le coeur de quelqu’un de méchant et le remplir d’amour pour les autres, ce n’est que Jésus qui puisse le faire. Les plus grands miracles que Dieu opère parmi nous, ce sont les miracles de la transformation morale. Que Dieu fasse de tels miracles, afin que tout le monde dise: « C’est le doigt de Dieu! »

Prière

« Dieu, je t’adore. Aujourd’hui, je te demande de me remplir de ton véritable amour, afin que les autres reconnaissent que ce n’est pas moi, mais c’est toi qui agit en moi. Au nom de Jésus et par la puissance du Saint-Esprit je prie, AMEN. »

Gardons les yeux fixés sur Jésus – 22 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 4-6, Matt 14.22-36

Verset clé

« Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria: Seigneur, sauve-moi! » (Matt 14.30).

Méditation

L’histoire de Jésus qui marchait sur les eaux est spectaculaire. A la différence des récits de Marc 6 et Jean 6, Matthieu ajoute l’invitation du Seigneur à Pierre de venir le joindre dans cette marche extraordinaire. Il lui a dit tout simplement: « Viens! » Pierre a commencé tant bien que mal, mais il a fait l’erreur de regarder l’effet du vent, ce qui a produit en lui une grande peur. Heureusement, Jésus était là pour le sauver. Plus tard, il a dit à Pierre: « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? » (v. 31). Dieu ne nous a jamais promis de nous épargner des moments difficiles dans la vie. Il est normal que de temps en temps le vent souffle. Mais nous avons la confiance que Jésus est présent avec nous. Ne doutons plus. Gardons nos yeux fixés sur lui, et tout ira bien.

Prière

Connaissez-vous quelqu’un pour qui l’orage bat son plein? Priez pour eux, et cherchez à venir à son secours. Soyez comme Jésus qui a tenu la main à Pierre dans sa situation dangereuse.

Notre Dieu qui est – 21 janvier 2014

Lecture biblique

Exode 1-3, Matt 14.1-21

Verset clé

“Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle «Je suis» m’a envoyé vers vous” (Ex 3.14).

Méditation

Le livre d’Exode commence par ces mots troublants: “Il s’éleva sur l’Egypte un nouveau roi, qui n’avait point connu Joseph” (1.8). Peu à peu, les Egyptiens ont fait des Israëlites des esclaves. Au buisson ardent dans le désert, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob sous forme d’un ange parla avec Moïse depuis une flamme de feu, au milieu d’un buisson ardent. Il voulait envoyer Moïse pour faire sortir d’Egypte son peuple. Quand Moïse demanda le nom de ce Dieu, ce dernier réponda: “Je suis celui qui suis.” Dans l’hébreu, la langue originelle majeure de l’Ancien Testament, la phrase peut aussi être traduite comme “Je serai celui qui serai.” La leçon pour nous est claire: Dieu a accompagné nos parents dans le passé, Il nous accompagne aujourd’hui, et Il restera avec nous et nos enfants dans l’avenir. Notre Dieu est. Jésus a même promis de rester avec nous jusqu’à la fin du monde (Matt 28.20). Quel réconfort!

Prière

“Mon Dieu mon Père, j’avoue que face aux défis de la vie, il y a des moments où je me resens seul. Rappelle-moi même à ces moments-là que Tu es le Dieu qui est. Tu ne vas jamais m’adandonner. Aide-moi à avoir cette grande confiance, au nom de Jésus, AMEN.”

Le levain du royaume – 20 janvier 2014

Lecture biblique

Gen 49-50, Matt 13.31-58

Verset clé

“Il leur dit cette autre parabole: Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte soit levée” (Matt 13.33).

Méditation

Si vous aviez une grande tasse de thé dans laquelle on savait que quelqu’un avait introduit une seule petite goûte de poison, boiriez-vous ce thé? Absolument non! Pourquoi non? Parce que même une petite goûte pourrait tuer une personne. Jésus sert de cette image, mais au sens contraire et postitif. Dans ce monde, toute la “tasse” est déjà pourrie par le péche, c’est-à-dire l’égoïsme, la corruption, et bien d’autres vices. Les véritables chrétiens sont comme une “goûte” capable de purifier tout le thé qui se trouve dans la tasse, mais pour le faire, les croyants doivent d’abord 1) être saints eux-même, grâce à l’oeuvre de Dieu dans leur vies, et 2) rentrer en contact avec ce qui est “impûr.” Dans Matt 13.33, Jésus parle du “levain” qui sert a “lever” toute la pâte. Dieu a une stratégie pour transformer ce monde, pour introniser le royaume de Dieu. Voulons-nous découvrir cette stratégie? Regardons dans le miroir.

Prière

La leçon des paroboles de Matt 13 est que les grandes choses ont des débuts qui semblent être petits. Priez aujord’hui pour que le Seigneur guide votre église cette semaine à faire quelque chose qui vous semble être petit mais qui pourrait toucher la  communauté par l’amour de Jésus.