Eviter et méditer – 11 juillet

Lecture biblique

Psaumes 1-2, Actes 17.1-15

Verset clé

« Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu’il fait lui réussit » (Psaumes 1.3).

Méditation

La personne qui est juste est caractérisée par deux habitudes, à savoir elle évite le mal et elle médite la loi de Dieu (Ps 1.1-2). Grâce à ses deux qualités, cette personne pourra tenir ferme comme un abre enraciné auprès des fleuves. Malgré le temps défavorable, un tel arbre produit des fruits à chaque instant. La vie chrétienne pour sa part n’est pas facile. Il y a des saisons difficiles. Cependant, notre étude de la Bible nous fortifie dans la foi. En plus, cette méditation des principes de Dieu et de ses attentes pour nous sont une aide lorsque les tentations surviennent. Par contre, le chrétien qui est peu enraciné dans les choses de Dieu aura des problèmes à tenir au jour des troubles. Votre foi est-elle bien fondée?

Prière

« Mon Dieu mon Père, par ta grâce, j’éviterai le mal et je méditerai ta loi. Continue d’agir en moi même dans les temps les plus difficiles de la vie, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Croire pour être sauvé – 10 juillet

Lecture biblique

Job 41-42, Actes 16.22-40

Verset clé

« Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille » (Actes 16.31).

Méditation

Le geôlier probablement ne demandait à Paul que comment être épargné de la mort qui l’attendait aux mains de ses supérieurs comme il croyait que les prisonniers seraient échappés. Cependant, Paul a profité de l’ocassion de parler d’un salut éternel, une relation avec Dieu par Jésus-Christ.  Le salut est un thème très important dans le Nouveau Testament. Pour être sauvés de nos péchés, nous devons confesser (croire) que Jésus est le Fils de Dieu, qu’il est mort pour notre pardon et que Dieu a rescussité Jésus d’entre les morts (Romains 10.9). Le salut symbolise les premiers pas de notre démarche avec le Seigneur. Est-ce que vous avez expérimenté ce grand salut?

Prière

« Dieu, je te remercie du salut qui est disponible en Jésus-Christ. Par ta grâce, je vivrai chaque jour reconnaissant de ce salut merveilleux, AMEN.  »

Deux leçons depuis la tempête – 9 juillet

Lecture biblique

Job 38-40, Actes 16.1-21

Verset clé

« Où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le, si tu as de l’intelligence » (Job 38.4).

Méditation

Dans le film “Rudy,” un jeune joueur de football américain est triste à cause du décès de son meilleur ami dans un accident d’usine. Rudy est parti à l’église pour prier. Le prêtre vient lui parler. Apres l’avoir écouté, le prêtre dit à Rudy: « Après 40 ans d’études théologiques, il n’y a que deux choses lui concernant dont je suis sûr: 1) Dieu existe; 2) Je ne suis pas Dieu. » Cette réponse du pasteur convient à la conclusion du livre de Job. Après tout, Dieu apparaît du milieu de la tempête. Les chapitres 38-40 confirment l’existence de Dieu et de quelle manière il nous dépasse. Nous devrons l’admettre: Il y aura sur cette terre des mystères. Si Jésus pouvait au jardin de Gethsémané se confier en Dieu malgré la souffrance qu’il savait l’attendait, par la puissance du Saint-Esprit, faisons de même.

Prière

« Dieu, ici-bas je n’ai pas l’espoir de tout comprendre. Cependant, je me confie en toi, le seul Dieu. Comme Job, donne-moi la capacité de tenir fort malgré les orages de la vie, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

L’évangélisation et le discipolât – 8 juillet

Lecture biblique

Job 36-37, Actes 15.22-41

Verset clé

« Quelques jours s’écoulèrent, après lesquels Paul dit à Barnabas: Retournons voir les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir en quel état ils sont» (Actes 15.36).

Méditation

Selon la Bible, Christ ne cherche pas des décisions. Il cherche plutôt des disciples (Matt. 28.19). L’oeuvre d’évangélisation doit être suivie du travail d’établissement. Dans Actes 15, Paul et Barnabas étaient d’un point de vue divergent sur la question de Marc. Cependant, ils étaient d’accord en ce qui concerne la nécessité de revoir les nouveaux convertis afin de les confirmer dans leur nouvelle foi. Aujourd’hui nous cherchons le même équilibre entre l’évangélisation et le discipolât. Ce ne sont que les chrétiens bien fondés qui résisteront aux vents de la fausse doctrine (15.1-2). En tant que leaders dans l’église, soyons vigilants dans l’éducation chrétienne et de nos enfants et des nouveaux convertis.

Prière

« Dieu de toute sagesse, je te recherche afin de discerner le bon rythme de ton Esprit. Guide-moi et tes autres serviteurs, afin que ton oeuvre soit consolidé comme il le faut, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

La grande réunion – 7 juillet

Lecture biblique

Job 34-35, Actes 15.1-21

Verset clé

« S’il ne pensait qu’à lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, toute chair périrait soudain, et l’homme rentrerait dans la poussière » (Job 34.14-15).

Méditation

Tôt le matin dans l’ascenseur de l’hôtel où j’étais logé à Abidjan, j’ai posé une question à un employé : « Avez-vous bien dormi? » Il m’a dit que oui, et qu’il était reconnaissant à Dieu du fait qu’il avait toujours « le souffle de vie » en lui. Sa remarque est conforme à celle d’Elihu dans Job 34. C’est Dieu qui veille sur notre vie et c’est grâce à lui – selon Paul aussi – que nous avons notre existence (Actes 17.28). Notre esprit est effectivement le souffle de vie en nous qui demeure aussi longtemps que nous sommes vivants (Gen 2.7; Luc 23.46). L’immortalité que nous aurons un jour en tant que croyants commencera au retour de Jésus, le moment de notre resurrection, où ce qui est mortel sera rendu immortel par Dieu lui-même (1 Cor. 15.54). Quel reveil formidable nous attend, une grande réunion avec tout le monde qui s’est endormi en Christ (1 Thess. 4.13-18).

Prière

« Dieu de vie et d’espoir, nous n’avons plus peur de la mort grâce à celui qui est rescussité. C’est en son nom, Jésus-Christ, que je prie, AMEN. »

Une foi mondiale – 6 juillet

Lecture biblique

Job 32-33, Actes 14

Verset clé

« Après leur arrivée, ils convoquèrent l’Eglise, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi » (Actes 14.27).

Méditation

C’était une grande expérience, cette question de porter la Bonne Nouvelle aux gentils. Actes 13-14 racontent les miracles que Dieu a opérés pendant le premier voyage missionnaire entrepris par Paul et Barnabas et comment les gens ont mis leur confiance en Christ. Résultat de l’expérience? Malgré l’opposition de certains, c’était une grande réussite. Le v. 27 dit que Dieu avait ouvert aux nations la porte de la foi. La foi chrétienne désormais serait une religion universelle. L’Evangile ne pourrait jamais être bornée à un seul peuple. Aujourd’hui, le christianisme se trouve dans tous les coins du monde. Cependant, chaque nouvelle génération a besoin de tisser une relation avec Dieu par le moyen de Jésus-Christ. Continuons comme Paul et Barnabas d’affranchir les barrières linguistiques et culturelles afin que le monde connaisse le Seigneur.

Prière

« Dieu de toutes les nations, ton amour est immense! Fais vivre de nouveau dans mon coeur cet amour de la Sainte Trinité, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Le piège des désirs sexuels illicits – 5 juillet

Lecture biblique

Job 30-31, Actes 13.26-52

Verset clé

« J’avais fait un pacte avec mes yeux, et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge » (Job 31.1).

Méditation

St Augustin a dit: « Il m’est impossible d’empêcher un oiseau de voler au dessus de ma tête. Néanmoins, je pourrai l’empêcher de faire son nid dans mes cheveux. » L’observation d’Augustin porte le même sens que Job 31.1. Sauf si on est un aveugle, nos yeux fonctionnent. Cependant, il y a une différence entre voir et arrêté ses regards. Le premier n’est pas notre responsabilité, mais en ce qui concerne le dernier, il s’agit de notre choix. Dans cette vie, les temptations sont présentes sous diverses formes. Ne faisons pas des loisirs ou des outils électroniques ou informatiques une occasion de chute. Par la puissance de Dieu, faisons comme Job qui a refusé d’être pris dans le piège de la lubricité en protégeant ses yeux du mal.

Prière

« Dieu, je sanctifie mes yeux, mon corps et tout ce qui m’appartient à ta seule gloire, au nom de Jésus, AMEN. »