La fin des divisions – 30 juin

Lecture biblique

Job 17-19, Actes 10.1-23

Verset clé

« Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé » (Actes 10.15).

Méditation

La vision de Pierre sur le toit de Simon le corroyeur à Joppé est remarquable. Le peuple juif – y compris Pierre – avait considéré les gentils comme étant impurs. Cependant, Dieu était à l’oeuvre. Il voulait que tout le monde le connaisse par le moyen de Jésus. Les anciennes divisions devaient tomber. En Christ, l’amour remplace la haine. Les anciens ennemis deviennent des frères et soeurs en Christ. Corneille le centenier symbolise cette nouvelle ouverture. Malgré le fait qu’il était gentil, Corneille et toute sa famille bientôt suivraient Jésus-Christ. Pour cette raison, Pierre devait désormais les considérer non pas comme souillés mais purs. Quelles sont les divisions qui existent parmi nous? Soyons souples afin que ces divisions soient surmontées en Christ.

Prière

«Dieu de réconciliation, fais de moi un instrument de ta paix, au nom de Jésus je prie, AMEN.  »

Un ami lors de la dépression – 29 juin

Lecture biblique

Job 14-16, Actes 9.22-43

Verset clé

« Les pleurs ont altéré mon visage; l’ombre de la mort est sur mes paupières » (Job 16.16).

Méditation

Autour de nous sont des gens qui – comme Job – ont vécu des moments très difficiles. Les pleurs ont remplacé le rire. Il n’est pas facile de rester aux côtés des gens lorsqu’ils se trouvent dans une telle situation précaire. Nous avons peur parfois d’être enfoncés dans la boue de leur dépression. Cependant, le Seigneur nous encourage de ne jamais abandonner nos frères et sœurs qui souffrent. Ce n’est pas forcément à cause d’un péché ou une affaire diabolique. C’est parfois tout simplement la condition humaine où les choques de la vie produisent des effets biologiques qui nous font tomber dans la dépression. Évitons alors de blâmer les personnes qui sont dans la détresse. Vérifions qu’ils mangent bien, prions pour eux et encourageons-les. Soyons de véritables amis à leur égard et Dieu agira.

Prière

« Mon Dieu mon Père, tu viens chaque fois à mon secours quand je suis déprimé. Fais de moi quelqu’un qui est prêt à faire autant pour mes frères et sœurs en Christ, car c’est dans son nom que je prie, AMEN. »

La souffrance et la vie chrétienne – 28 juin

Lecture biblique

Job 11-13, Actes 9.1-21

Verset clé

« Mais le Seigneur lui dit: Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël; et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom » (Actes 9.15-16).

Méditation

Ce sont les paroles prononcées par Jésus à Ananias, celui qui devait aller voir Saul. Ananias avait raison d’éviter Saul. Il connaissait sa réputation et comment il persécutait les partisans de cette nouvelle doctrine. Néanmoins, avant la fin des Actes des Apôtres, on comprend que Saul – devenu Paul – a lui-même souffert plus que les disciples qu’il avait persécutés auparavant. Ce qui relie les trois groupes (les premiers chrétiens, Paul, et nous), c’est la souffrance pour le nom de Jésus. Si on n’attend que le bonheur de Dieu, on sera déçu si le malheur arrive. Par contre, ce passage enseigne que la souffrance sera considérable ici-bas. Avec une telle attente, le chrétien célébrera d’autant plus le bonheur comme étant quelque chose de précieux. En tout, nous nous plions devant la volonté de Dieu qui nous aime et qui nous tient entre ses mains pendant cette vie ainsi que la vie à venir.

Prière

« Dieu des moments difficiles et des joies, donne-moi la confiance que tu restes fidèle malgré les circonstances de la vie, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

La brièveté de la vie – 27 juin

Lecture biblique

Job 8-10, Actes 8.26-40

Verset clé

« Mes jours sont plus rapides qu’un courrier; ils fuient sans avoir vu le bonheur » (Job 9.25).

Méditation

Job affirme ce que notre expérience humaine confirme. La vie est brève; elle passe trop vite. Jacques 4.14 dit: « Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu’est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. » Malgré cette réalité, trop de gens pratiquent la procrastination. On se dit que c’est demain que nous ferons ceci ou cela. Nous oublions que la vie n’est pas garantie, une leçon que Job lui-même a apprise. Quelles sont les choses que vous devez faire aujourd’hui? Faites-les. Dites à votre mari, femme ou enfants que vous les aimez. Demandez pardon à Dieu et à ceux que vous avez offensé.  Le bon moment est bien le présent.

Prière

« Dieu, pour tous les jours de ma vie, quoique soit leur nombre, je t’en remercie. Par ta grâce, fais de moi aujoud’hui une bénédication aux autres, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

La pureté et le pouvoir – 26 juin

Lecture biblique

Job 5-7, Actes 8.1-25

Verset clé

« Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent!» (Actes 8.20).

Méditation

Simon le Magicien est un des caractères fascinant du livre des Actes. Il avait accepté Jésus, se faisant baptisé par Philippe. Cependant, il avait un arrière plan. Simon voulait ajouter le Saint-Esprit à son répertoire d’incantations magiques. Il a dit à Pierre: « Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit » (v. 19). En réponse, Pierre l’a critiqué en l’invitant à se repentir. Peu a changé sur le plan des charlatans. Ils cherchent toujours le pouvoir de Dieu sans la transformation morale à laquelle Dieu nous interpelle tous. N’oublions jamais que le message de la sainteté comprend les deux éléments, à savoir le pouvoir ainsi que la pureté. Que personne ne divise ce que Dieu a mis ensemble.

Prière

« Dieu, change mon coeur afin que je sois comme Jésus puis ensuite accorde-moi ton pouvoir non pour moi-même mais pour toucher les autres par ton amour, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

La mauvaise récolte du péché – 25 juin

Lecture biblique

Job 3-4, Actes 7.44-60

Verset clé

« Pour moi, je l’ai vu, ceux qui labourent l’iniquité et qui sèment l’injustice en moissonnent les fruits » (Job 4.8 ).

Méditation

Le livre de Job est une histoire qui traite de la souffrance. Après avoir passé 7 jours de silence dans la présence de Job, Eliphaz parle. Il croit que les calamités qui sont tombées sur Job étaient le résultat d’un péché dans sa vie. Le lecteur sait en raison de Job 1-2 ce qu’Eliphaz et les autres ignorent, à savoir que Job est innocent, que cette situation n’était qu’une épreuve permise par Dieu. Néanmoins, il est à souligner que l’observation d’Eliphaz est juste au sens plus large, que le péché donne naissance à la souffrance. Paul l’affirme: « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi » (Gal. 6.7). Par la puissance du Saint-Esprit qui agit en nous, évitons les péchés afin aussi d’en éviter les conséquences.

Prière

« Dieu de grâce et de puissance, je te prie de venir à mon secours lorsque je suis tenté, afin que je continue dans le bon chemin et que le bon fruit de la sainteté demeure dans ma vie, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

La liberté holistique en Christ – 24 juin

Lecture biblique

Job 1-2, Actes 7.22-43

Verset clé

« J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte, j’ai entendu ses gémissements, et je suis descendu pour le délivrer. Maintenant, va, je t’enverrai en Egypte » (Actes 7.34).

Méditation

Le discours d’Etienne en Actes 7 résume l’histoire du peuple juif dans l’Ancien Testament. Le verset 34 nous révèle quelque chose concernant le caractère de Dieu. Quand les gens sont opprimés, Dieu voit leur souffrance. Il est prêt à les délivrer mais il tient à se servir des êtres humains en tant qu’instruments de ladite délivrance, dans ce cas, Moïse. Autour de nous tous les jours sont des gens qui sont oppressés soit par leur propre péché soit par les oppresseurs. Les paroles de Paul sont à propos: « C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis » (Galates 5.1a). Annonçons cette glorieuse liberté spirutelle qui ne se trouve qu’en Jésus-Christ. N’oublions pas non plus de lever nos voix contre les formes d’oppression qui existent dans nos sociétés. Dieu a toujours besoin des Moïses. Soyons un peuple saint et courageux pour annoncer une pleine liberté!

Prière

« Dieu, je te remercie de la liberté spirituelle et physique. Je crois que Christ s’intéresse aux deux plans. Avec ton aide, j’annoncerai cette liberté où que j’aille, par la puisance de ton Saint Esprit, AMEN. »