Messagers de l’espoir – 16 juillet

Lecture biblique

Psaumes 16-17, Actes 20.1-16

Verset clé

« Il parcourut cette contrée, en adressant aux disciples de nombreuses exhortations » (Actes 20.2).

Méditation

Le mot « exhortation » est synonyme d’encouragement. Paul a tourné en Macédoine avec un message d’encouragement pour les disciples. C’est un détail important dans l’histoire. L’apôtre savait qu’il y a déjà dans la vie bien des choses qui découragent. Notre rôle est d’exprimer l’espoir chrétien. Ayant voyagé avec Barnabas pendant le premier voyage missionnaire, Paul sans doute a appris de lui – le fils de l’encouragement – l’importance de cet aspect du ministère. Ni la prédication ni la relation d’aide ni nos visites chez les fidèles ou dans les hôpitaux ne doivent décourager les gens. En Christ, nous avons une grande foi en Dieu et une vision optimiste. Partageons-la avec tout le monde.

Prière 

« Mon Père, je suis plein d’optimisme aujourd’hui comme je sais que je suis sauvé et que tu m’as appelé à influencer mon monde pour Christ. Quelle grande honneur est la mienne d’encourager les autres. Aide-moi à le faire, au nom de Jésus. AMEN.»

Prière pour les innocents – 3 juillet

Lecture biblique

Job 25-27, Actes 12

Verset clé

« Je tiens à me justifier, et je ne faiblirai pas; mon cœur ne me fait de reproche sur aucun de mes jours » (Job 27.6).

Méditation

L’apôtre Paul a dit devant le roi Agrippa qu’il prenait de la peine pour que sa conscience soit claire devant Dieu et les autres (Actes 24.16). Paul n’était pas le premier. De même, Job se défendait face à ses amis en déclarant son innocence devant Dieu (27.6). On estime qu’il existe dans les prisons aux Etats-Unis environs 4% des prisonniers condamnés à la peine de mort qui sont en fait innocents. Comme Job, ils n’ont rien fait de mauvais. Quelle est notre responsabilité envers ces gens qui sans doute se trouvent ailleurs aussi? Au moins ne devrions-nous pas être comme l’église qui priait pour Pierre lorsqu’il était en prison (Actes 12.5)? Demandez à Dieu ce que vous pouvez faire en faveur des Jobs qui nous entourent.

Prière

« Dieu des innocents, fait de nous qui sommes libres une voix pour les oppressés afin qu’ils soit délivrés sur tous les plans, tant physique que spirituel, par la puissance du Saint-Esprit et au nom de Jésus nous prions, AMEN. »

Les marques d’une église efficace – 2 juillet

Lecture biblique

Job 22-24, Actes 11

Verset clé

« La main du Seigneur était avec eux et un grand nombre de personnes crurent et se tournèrent vers le Seigneur » (Actes 11.21).

Méditation

Actes 11.19-30 décrit l’église à Antioche. C’était une église formidable où la présence du Saint-Esprit était remarquable. Dans l’Ancien et le Nouveau Testaments, la main du Seigneur symbolise sa puissance (Ps 136.12, 1 Pi 5.6). Or, cette main puissante de Dieu se manifestait à Antioche par des conversions à Christ (v. 21) et une grande générosité envers les autres (v. 29-30). Plus tard, la même église enverrait les premiers missionnaires (13.1-3). Quand vous lisez cette description, ressentez-vous une grande soif pour un tel mouvement du Saint-Esprit dans votre église? Que Dieu le fasse parmi nous!

Prière

« Dieu, demeure parmi ton peuple. Fais agir ta main puissante dans ma vie et dans la vie de tous mes frères et soeurs en Christ, afin que que les perdus soient convertis et que ton église grandisse, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Vers une sainte motivation – 30 mai

Lecture biblique

2 Chroniques 10-12, Jean 11.30-57

Verset clé

« Lorsque Roboam se fut affermi dans son royaume et qu’il eut acquis de la force, il abandonna la loi de l’Eternel, et tout Israël l’abandonna avec lui » (2 Chroniques 12.1).

Méditation

Le roi Roboam est un exemple du coeur humain avec ses fluctuations. Il est à noter qu’au moment où ses villes étaient toutes fortifiées qu’il a abandonné la loi de l’Eternel. De même, quand nous sommes dans la détresse, ne plaidons-nous pas notre cas devant le Seigneur? Nous implorons Dieu de venir en aide, mais une fois que la chose est réglée – une fois que nous nous sentons encore en sécurité – trop souvent, Dieu est loin de nos pensées de nouveau. Le défi est de rechercher une relation intime avec Dieu tous les jours. C’est ainsi que nous éviterons de ne considérer Jésus qu’une autre sorte de féticheur à qui nous nous référons pour être protégés. Certes, il nous protège, mais recherchons une foi plus profonde, une foi qui adore Dieu pour ce qu’il est et non pas pour ce qu’il fait. Voici la foi chrétienne plus profonde.

Prière

« Dieu, pour ce que tu fais à mon égard, je suis reconnaissant. Néanmoins, aide-moi à arriver au point où même si tes bienfaits à mon égard n’était plus évidents que je t’adorerais, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Le don divin de la musique – 22 mai

Lecture biblique

1 Chroniques 16-18, Jean 7.28-53

Verset clé

« Auprès d’eux étaient Héman et Jeduthun, avec des trompettes et des cymbales pour ceux qui les faisaient retentir, et avec des instruments pour les cantiques en l’honneur de Dieu » (1 Chroniques 16:42a).

Méditation

La musique fait partie intégrale de l’adoration de l’Eternel. Dans ce passage, il s’agit de l’arche de l’alliance. En plus que les sacrifices réguliers offerts par les sacrificateurs en présence de l’arche, on jouait des instruments et le roi David chantait un psaume (16.8-36). Toute la congrégation était dans l’allégresse. Ce que les juifs de l’époque faisaient, nous conservons lors des cultes chrétiens. Chanter et jouer des instruments, ceci rend gloire à Dieu. La musique fait réjouir le coeur humain et souvent elle nous pousse à danser (15.29). Quand le rythme est plus lent, c’est aussi une manière de mettre à côté nos préoccupations et de concentrer nos pensées sur Jésus. Encourageons nos enfants de découvrir leurs talents musicaux. Nous remericions Dieu pour ce don merveilleux.

Prière

« Dieu, tu es digne de toutes les  louanges! Que ton nom soit loué dans ma vie aujourd’hui, au nom de Jésus, AMEN. »

Le genre de jugement que Dieu approuve – 21 mai

Lecture biblique

1 Chroniques 13-15, Jean 7.1-27

Verset clé

« Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice » (Jean 7.24).

Méditation

« Ne jugez pas! » Voici la phrase biblique que les gens de nos temps citent souvent, comme si personne n’a le droit de discerner entre les actions bonnes et mauvaises.  Cependant, Jésus dans Matthieu 7.1 ne défend pas de juger. Il insist plutôt que le jugement soit sans hypocrisie. Plus tard, il interpelle les disciples d’examiner les fruits des prophètes, un genre de jugement. De même, Jean 7.24 ne dit pas que le jugement est interdit. Au contraire, il présente comment bien juger, dans ce cas en considérant la réalité et non pas seulement l’apparence. Que Dieu nous aide à avoir un esprit de discernement en toutes choses. C’est ainsi que nous éviterons beaucoup de difficultés.

Prière

« Dieu, fais de moi un juge intègre qui discerne la réalité selon ta sagesse, au nom de Jésus, AMEN. »

N’oublions pas la fête! – 20 mai

Lecture biblique

1 Chroniques 10-12, Jean 6.45-71

Verset clé

« Israël était dans la joie » (1 Chroniques 12.40b).

Méditation

La lecture d’aujourd’hui raconte l’établissement de David comme roi. Suite à ce joyeux événment, les soldats de David ont fait la fête pendant trois jours. 1 Chroniques 12.40 donne une liste des bonnes choses qu’ils ont dégustées. La guerre (pour le moment) était finie. C’était le temps de célébration! Dans l’oeuvre de l’église, il nous faut aussi des moments de pause où nous prenons le temps de célébrer les victoires que Dieu nous a accordées. Ceci peut être un marriage qui a été sauvé, un rétrogradé qui se repent et revient à l’église, où un de nos jeunes lycéens qui remporte le prix pour les meilleures notes de sa promotion.  Ne laissons pas ses moments passer sans les célébrer au sein de la communauté de foi.

Prière

« Dieu, nous célébrons les gens qui te laissent faire des merveilles dans leur vie. Merci,  au nom de Jésus. AMEN. »