Words and a pic – January 21

DSCN7384
SANU Administration building

I loved going with Greg to Manzini, Swaziland from Sunday to Tuesday.  Greg attended a training meeting for the Southern Africa Nazarene University Board of Governors. I renewed relationships normally only fed by e-mail contact. We hope that I can travel with him more now that I an full-time with Africa Region Education and Clergy Development.

Note: The Out of Africa is now edited by Holly Beech, a volunteer with Africa Region Communication.

Please pray for us as we prepare for education meetings and the Africa Regional Conference 2015- Johannesburg in March.

Quote from Amy’s reading: Martin Luther cited in Martin Luther and the Birth of Protestantism by James Atkinson (1968) —

“To fight against sin is to fight against the Devil, the world and oneself. The fight against oneself is the worst fight of all.” On Hebrews xii,4

Greg’s most recent blog: Casting stones, or catching stones? is a book review of Jhttps://gregorycrofford.files.wordpress.com/2015/01/justmercycover.pngust Mercy by  Bryan Stevenson

 

La place des larmes – 13 november

Lecture biblique

Lamentations 1-2, Hébreux 10.1-18

Verset clé

« Mes yeux s’épuisent à verser des larmes et l’émotion me brûle; tout courage me quitte à cause des malheurs qui ont frappé la communauté de mon peuple, à cause des petits enfants et des nourrissons qui défaillent dans les rues de la ville » (Lamentations 2.11, Bible du Semeur).

Méditation

Le livre des Lamentations présente l’angoisse des juifs à l’occasion de la chute de Jérusalem aux mains de l’armée de Babylone. Ce petit livre touche encore les coeurs des gens à cause de l’émotion universelle qu’il invoque. Il se passe dans la vie des moments de deuil.  Il est nécessaire que nous éprouvions la douleur d’une perte afin de surmonter la tristesse. Les larmes ont leur raison et ne sont pas à supprimer malgé la confiance que nous avons dans la résurrection. On n’est pas moins spirituel si on pleure; on est tout simplement humain. Jésus a pleuré sur la mort de Lazare (Jean 11.35), un exemple pour nous tous. Exprimons notre douleur à Dieu et il nous réconfortera.

Prière

« Dieu de réconfort, même lors des moments les plus difficiles de la vie, j’ai confiance en toi! Accepte mes larmes et console-moi afin que je console les autres à mon tour, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Reconnaissons notre besoin spirituel – 21 octobre

Lecture biblique

Esaïe 62-64, 1 Timothée 1

Verset clé

« C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier » (1 Timothée 1.15).

Méditation

Personne ne peut dire avec raison: « Les autres ont besoin de Jésus, quant à moi, je n’ai pas besoin de lui. »  L’apôtre dit dans 1 Timothée 1.15 que Jésus est venu avec un objectif précis, à savoir de sauver les pécheurs parmi qui chacun pourra se considérer comme étant le premier. Ce verset s’accorde avec Romains 3.23, qui affirme que nous avons tous péché et sommes privés de la gloire de Dieu. L’Evangile est une solution qui présuppose un problème, un dilemme que nous ne pourrons jamais résoudre par nos propres efforts. La première étape pour venir à Dieu est de reconnaître son besoin spirituel. Lorsque nous prions pour les perdus, c’est par là que nous devrons commencer. Demandons au Saint-Esprit de convaincre nos bien-aimés de leur besoin pour Dieu.

Prière

« Mon Dieu mon Père, un jour tu m’as sauvé de mes péchés. Je t’en suis infiniment reconnaissant. Par ton Esprit Saint, convainc également mes bien-aimés qui ne te connaissent pas encore de leur besoin spirituel, au nom de Jésus je prie, AMEN.  »

Digne de notre confiance – 4 octobre

Lecture biblique

Esaïe 20-22, Éphésiens 6

Verset clé

« En ce jour, dit l’Eternel des armées, le clou enfoncé dans un lieu sûr sera enlevé, il sera abattu et tombera, et le fardeau qui était sur lui sera détruit, car l’Eternel a parlé » (Esaïe 22.25 ).

Méditation

Dans cette oracle, le prophète Esaïe envisage un jour où Eliakim le fils de Hilkija sera roi. Il sera comme un clou qui est capable de porter un grand fardeau. Cependant, en fin du compte, même Eliakim ne pourra tenir; il sera enlevé et tout le fardeau qui dépend de lui tombera. Cette image est aussi une leçon pour le croyant. Dans cette vie, nous comptons les uns sur les autres. C’est normal, mais Dieu nous rappelle qu’aucune personne ou chose ne durera. Ni l’argent ni nos connaissances ne pourront jamais nous sauver. Qui est la personne sur qui notre destin dépend? C’est Jésus-Christ. Il est le clou qui tiendra à jamais. Mettez votre confiance sur lui ici-bas et dans pour l’au-delà.

Prière

« Dieu Trin, il n’y a que toi qui soit capable de porter tout ce que je mets sur toi — mes soucis, mes inquiétudes, ma famille et mon avenir. Merci de l’amour que tu démontres pour moi, au nom de Jésus, AMEN.   »

L’unité dans la diversité – 1 octobre

Lecture biblique

Esaïe 11-13, Éphésiens 4

Verset clé

« Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous » (Éphésiens 4.4-6 ).

Méditation

Dans la diversité de dénominations, il est facile d’oublier que nous sommes unis en Christ. Paul fait une liste de ces caractéristiques de tout véritable groupe chrétien, y compris un seul baptême (initiation au peuple de Dieu), une seule foi, un seul Seigneur Jésus, un seul Esprit et un seul Dieu que nous adorons tous et toutes. Lorsque nous respectons ces points de convergence entre les chrétiens, nous présentons une unité attirante au monde qui nous regarde. Par contre, comment les leaders politiques pourraient-ils croire que le christianisme serait une force de réconciliation dans ce monde tant instable si les chrétiens eux-mêmes s’entredéchirent par les calomnies qu’ils prononcent les uns contres les autres? Que Dieu nous pardonne nos divisions.

Prière

« Dieu d’unité, habite en moi en plénitude, afin que je sois une force pour l’unité dans ton église, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Respectons la terre – 19 juillet

Lecture biblique

Psaumes 23-25, Actes 21.18-40

Verset clé

« A l’Eternel la terre et ce qu’elle renferme, le  monde et ceux qui l’habitent! » (Psaumes 24.1 ).

Méditation

Imaginons un peintre qui sait créer des chef-d’ouevres. Il peint de beaux tableaux que tout le monde admire. Un jour il prend un voyage et à son retour, qu’est-ce qu’il trouve?  Ces tableaux peints avec tant de patience et compétence avaient été enlevés de son studio et se trouvent dans le feu en dessous de la marmite où les dames font la cuisine. Comment ce peintre devrait-il réagir? Le Psaumiste présente un tel Dieu. En ce qui concerne la terre, il en est le créateur et le propriétaire (24.1). Sa création – y compris les êtres humains – est l’oeuvre de sa main. Nous devons en prendre soin pour ne pas détruire ce que Dieu a pris de la peine pour façonner. Confions-nous en Dieu qui pourra pourvoir à tous nos besoins sans que nous défacions ce qu’il a crée.

Prière 

« Notre Père, pardonne-nous lorsque nous avons détruit la nature. Apprend-nous à la conserver comme ta belle création, au nom de Jésus nous prions, AMEN. »

Messagers de l’espoir – 16 juillet

Lecture biblique

Psaumes 16-17, Actes 20.1-16

Verset clé

« Il parcourut cette contrée, en adressant aux disciples de nombreuses exhortations » (Actes 20.2).

Méditation

Le mot « exhortation » est synonyme d’encouragement. Paul a tourné en Macédoine avec un message d’encouragement pour les disciples. C’est un détail important dans l’histoire. L’apôtre savait qu’il y a déjà dans la vie bien des choses qui découragent. Notre rôle est d’exprimer l’espoir chrétien. Ayant voyagé avec Barnabas pendant le premier voyage missionnaire, Paul sans doute a appris de lui – le fils de l’encouragement – l’importance de cet aspect du ministère. Ni la prédication ni la relation d’aide ni nos visites chez les fidèles ou dans les hôpitaux ne doivent décourager les gens. En Christ, nous avons une grande foi en Dieu et une vision optimiste. Partageons-la avec tout le monde.

Prière 

« Mon Père, je suis plein d’optimisme aujourd’hui comme je sais que je suis sauvé et que tu m’as appelé à influencer mon monde pour Christ. Quelle grande honneur est la mienne d’encourager les autres. Aide-moi à le faire, au nom de Jésus. AMEN.»