Joies sur la terre et dans le royaume – 29 mai

Lecture biblique

2 Chroniques 7-9, Jean 11.1-29

Verset clé

« Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie » (Jean 11.25a).

Méditation

Certains chrétiens croient que notre âme est immortelle. D’autres épousent l’idée que l’esprit humain est le souffle de vie temporel que Dieu retire au moment de notre mort et que nous dormirons jusqu’au retour de Jésus. Les deux positions sont d’accord dans le sens où elles affirment l’importance de la résurrection. La doctrine chrétienne de la résurrection enseigne que notre corps n’est pas du tout mauvais. Au contraire, comme partie intégrale de la bonne création de Dieu, il est très bon (Gen 1.31). Le royaume de Dieu – parfois appelé « le ciel »  – sera une demeure permanente créé par Dieu au renouvellement de toutes choses (Apoc 21.1-5). Entre temps, nous nous réjouissons que notre existence ici-bas n’est pas une existence sans joie. Pour les disciples de Jésus, les grandes joies terrestres comprennent celles liées à ce que nous expérimentons dans le corps, ce Temple du Saint-Esprit sanctifié à la gloire de Dieu (1 Cor 6.19). Profitons alors de cette existence temporaire dans le corps qui n’est qu’un avant-goût de notre vie corporelle sans fin dans le royaume des cieux.

Prière

« Dieu, je me prosterne devant toi avec gratitude pour cette vie ici-bas ainsi que la vie éternelle promise dans ton royaume, au nom de Jésus je prie, AMEN. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s