Objets et paroles magiques? – 6 avril

Lecture biblique

1 Samuel 4-6, Luc 9.1-17

Verset clé

« Le peuple rentra au camp, et les anciens d’Israël dirent: Pourquoi l’Eternel nous a-t-il laissé battre aujourd’hui par les Philistins? Allons chercher à Silo l’arche de l’alliance de l’Eternel; qu’elle vienne au milieu de nous, et qu’elle nous délivre de la main de nos ennemis » (1 Samuel 4.3).

Méditation

Le peuple d’Israël avait subi une grande défaite aux mains des Philistins. Au lieu d’interroger Dieu, ils ont mis leur confiance dans l’arche pour les délivrer la prochaine fois. La dernière phrase de 1 Samuel 4.3 est frappante: « qu’elle nous délivre de la main de nos ennemis ». Mais est-ce que c’était l’arche ou le Dieu que l’arche représentait qui pouvait les délivrer? En réalité, l’arche est devenue un objet magique. Il est facile de critiquer les juifs de l’antiquité. Or, faisons-nous la même chose parfois? A quoi sert par exemple une Bible que nous ne lisons jamais mais que nous portons comme une protection contre le mal? Est-ce qu’une croix autour de notre cou est un témoignage de notre foi en Christ ou plutôt une forme de superstition? Même l’expression « au nom de Jésus! » prononcée à haute voix pourrait servir d’une incantation magique si la personne qui l’emploie n’a pas une foi sincère (voyez Actes 19.11-17). Mettons alors notre foi en Dieu et non pas dans la soi-disante efficacité des objets ou paroles.

Prière

« Dieu, je mets ma confiance directement en toi! Pardonne-moi si jamais j’ai mis ma foi en autre chose. C’est dans le nom de ton Fils que j’offre cette prière, AMEN. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s