Jésus, notre expiation – 14 février 2014

Lecture biblique

Lév 15-16 , Matt 27.1-26

Verset clé

« Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l’Eternel, afin qu’il serve à faire l’expiation et qu’il soit lâché dans le désert pour Azazel » (Lév 16.10).

Méditation

Qu’est-ce que l’expiation? Ce mot porte le sens de quelque chose qui réconcilie deux êtres entre lesquels il y a une rupture de relation. Lév. 16 parle du bouc sur lequel le sort est tombé qui était ensuite chassé dans le desert. Il était le porteur du péché du peuple. Jean-Baptiste plus tard a compris que son cousin, Jésus de Nazareth, était comme ce bouc émissaire, sauf il l’appelle l’agneau qui ôte le péché du monde (Jean 1.29). Nous croyons en tant que disciples de Christ qu’il n’est plus nécessaire pour nous de porter le fardeau de notre péché! En Jésus, nous recevons un plein pardon grâce à la mort expiatoire de Jésus sur la croix. Quelle grâce de Dieu!

Prière

«  Mon Dieu mon Père, merci du fait que Jésus comme le bouc émissaire a porté mes péchés. Aide-moi comme réponse à mener une vie de victoire sur le péché, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus, AMEN. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s